Sauveteur Secouriste du Travail

 

 

La formation Sauveteur Secouriste du Travail (SST) a pour but de vous apprendre tous les bons gestes à pratiquer face à une victime. Vous pourrez pratiquer ces gestes sur votre lieu de travail, mais également en dehors.

 

L’article du code du travail R4224-16 précise qu’en l’absence d’infirmier, ou lorsque leur nombre ne permet pas d’assurer une présence permanente, l’employeur prend, après avis du médecin du travail, les mesures nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades. Ces mesures qui sont prises en liaison notamment avec les services de secours d’urgence extérieurs à l’entreprise sont adaptées à la nature des risques. Ces mesures sont consignées dans un document tenu à la disposition de l’inspecteur du travail.

Nota Bene : Le réseau prévention estime qu’il faut 15 à 20% de personnel SST.
En france, 500 morts par an au travail !  


A peine 29% de la population française est aujourd’hui formée aux premiers secours, et seulement 20% des Français sont capables de pratiquer les gestes qui sauvent, selon le secrétariat d’État à l’Aide aux victimes. Par opposition, 95% des Norvégiens et 80% des Danois maîtrisent ces techniques élémentaires. (source, Le Figaro)

 

     La formation s’adresse à :

L’ensemble du personnel au sein d’une entreprise.

De 4 à 10 personnes.

La limite est fixée à 14 personnes en prévoyant 1h supplémentaire par stagiaire. Au-delà de 15 il faudra prévoir un 2ème PV ainsi qu’un 2ème formateur.

 

     Durée :

12h de face-à-face pédagogique, soit 2 jours.

Il conviendra de rajouter le temps nécessaire (2h max) afin de traiter les risques spécifiques de l’entreprise et de la profession.

 

    A l’issu de la formation, l’apprenant sera capable de :

Elle permettra à l’apprenant d’appréhender les dangers et situations dangereuse dans son entreprise et d’intégrer des notions de prévention et, le cas échéant, d’effectuer les gestes qui s’imposent face à une victime.

Le Sauveteur Secouriste du Travail répond aussi d’une équivalence au PSC1 (Premiers Secours Civique 1) qui lui permettront de pratiquer les gestes appris en formation à l’extérieur de son lieu de travail.

 

     Programme :

              Théorie

Domaine de Compétence 1 :  Etre capable d’intervenir face à une situation d’accident du travail.

Compétence 1 : Etre capable de situer la cadre juridique de son intervention.

Domaine de Compétence 2 :  Etre capable de mettre en application ses compétences de SST au service de la prévention des risques professionnels dans son entreprise.

Compétence  6 : Etre capable de situer son rôle de SST dans l’organisation de la prévention de l’entreprise.

Compétence 7 : Etre capable de mettre en oeuvre ses compétences en matière de protection (situation d’accident) au profit d’actions de prévention.

Compétence  8 : Etre capable d’informer les personnes désignées dans le plan d’organisation de la prévention de l’entreprise de la des situation(s) dangereuse(s) repérée(s).

Domaine de Compétence 1 : Etre capable d’intervenir face à une situation d’accident du travail.

Compétence  2 : Etre capable de réaliser une protection adaptée.

Compétence 3 : Etre capable d’examiner la(les) victime(s) avant / et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.

Compétence 4 : Etre capable de faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise ou l’établissement.

Compétence 5 : 5. Etre capable de secourir la(les) victime(s) de manière appropriée.

1. Etre capable d’arrêter le saignement,
2. Etre capable de lui permettre de respirer,
3. Eviter l’aggravation et prendre un avis médical,
4. Eviter l’aggravation de la brulure,
5. Eviter l’aggravation du traumatisme supposé,
6. Eviter l’aggravation de la plaie,
7. Lui permettre de continuer à respirer,
8. Assurer une respiration et une circulation artificielles.

 

Face à une situation d’accident du travail, le sauveteur secouriste du travail doit être capable de :

-Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s),
-Déterminer l’action à effectuer pour obtenir le résultat à atteindre,
-Mettre en œuvre l’action choisie en se référant à la technique préconisée,
-Prise en charge de la victime jusqu’à l’arrivée des services de secours.

 

       Pratique

1. Etre capable d’arrêter le saignement,
2. Etre capable de lui permettre de respirer,
3. Eviter l’aggravation et prendre un avis médical,
4. Eviter l’aggravation de la brûlure,
5. Eviter l’aggravation du traumatisme supposé,
6. Eviter l’aggravation de la plaie
7. Lui permettre de continuer à respirer,
8. Assurer une respiration et une circulation artificielles.

La pratique se fera après démonstration du geste. L’apprenant sera mit en situation d’accident simulé pour effectuer les suites d’actions nécessaires afin de garantir sa propre sécurité ainsi que celle de sa victime, puis d’effectuer la successions de gestes qui s’imposeront selon l’état de la victime.

 

     Examen :

Les critères d’évaluation utilisés pour cette validation sont ceux définis par l’INRS, dans le référentiel de formation des Sauveteurs Secouristes du Travail en évaluation formative et certificative.
L’évaluation formative sera validée par le formateur IS-Formation.
Cette évaluation a été préalablement validée par la CRAMIF.

Les évaluations auront lieu à la 2ème demie-journée de formation soit, entre 14h et 16h.

Chaque participant devra jouer le rôle de Sauveteur Secouriste du Travail. Il sera mit en situation simulé d’accident au travail en découvrant le scénario pour refléter au mieux la réalité.
Après avoir procédé à la mise en sécurité de la victime, et après examen si nécessaire, il devra appliquer les gestes qui ont été apprit en formation.

Pour valider sa certification, il devra OGLIGATOIREMENT valider les critères nécessaire.

 

 

     Matériel pédagogique :

Le formateur utilisera :

  • Ordinateur portable,
  • Vidéoprojecteur,
  • Cours PowerPoints,
  • Référentiels pédagogiques,
  • Déroulé Pédagogique,
  • Défibrillateur de formations (Défibrillateur semi-automatique)
  • Mannequins de formations,
  • Matériels de mise en situation pour accident simulé au travail (malette INRS)
  • Mémento Secourisme.

 

     Organisation de la formation :

La formation débutera à 9h par une présentation générale des participants ainsi que du formateur.

Chaque participant donnera son nom, ainsi que son métier et son environnement de travail (présence de collègues …). Il précisera également à quand remonte sa dernière formation de secourisme.

Puis, une fois les participants présentés, le formateur en fera de même en expliquant rapidement son parcours et ses qualifications.

Ensuite, les pauses seront précisées (environ 15mins de pause toutes les 1h30 de formation) ainsi que la pause repas qui surviendra à 12h jusque 13h.

La fin de journée de formation sera à 17h (sauf cas d’urgence).

 

La délivrance des diplômes SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL se fera dès réception du règlement en sa totalité.

 

 

IS-Formations dispose de l’agrément nécessaire pour pouvoir proposer des sessions Sauveteur Secouriste du Travail. Cet agrément a été obtenu après validation du déroulé pédagogique (le cours complet édité par IS-Formations) à la Commission Nationale d’Habilitations. Il est valable pour une durée de 5ans renouvelable.

 

Le formateur IS-Formations répond aux obligations fixées par l’INRS. Ses connaissances font l’objet d’un maintien et d’une actualisation tous les 36mois.

Facebook
Facebook
Google+
http://is-formations.fr/sauveteur-secouriste-travail">
LinkedIn
%d blogueurs aiment cette page :